Aménagement et urbanisme

PLU des communes du territoire d'ENDEMA93

PLU de Gagny : ENDEMA93 a organisé une réunion d'information.

PLU de Gagny

PLU de Gagny

Dans le cadre de l'enquête publique sur le Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Gagny, ENDEMA93 a organisé une réunion d'information le 10 juin 2017 pour présenter les observations de l'association déposées auprès du commissaire enquêteur (doc ci dessous), l’avis formulé en tant que Personne Publique Associée (PPA) lors de l'élaboration du PLU (lire ici) et répondre aux nombreuses interrogations des habitants.

Plus d'une centaine de personnes se sont pressées dans une salle du théâtre de la ville où les échanges ont été nombreux et fructueux, révélant une demande d'information et de concertation sur un document essentiel pour leur cadre de vie.

De multiples sujets ont été abordés (collège dans la carrière de l'ouest, étendue et localisation de la densification, zonage et hauteur des immeubles, double sens de la rue Contant...). Les préoccupations ont notamment porté sur la consommation des espaces naturels et la crainte de la bétonisation des 3 carrières et sur les emplacements réservés donnant lieu à un élargissement de plusieurs rues en empiétant sur les propriétés des riverains.

ENDEMA93 a rappelé que la construction de logements sur les carrières ne se justifie pas au regard des obligations de densification. Les services de l’Etat : CIPENAF, MRAe, DRIEA émettent des réserves sur le PLU en raison de la consommation d’espaces naturels (lire ici). La densification autour des gares et des grands axes de circulation et la construction de la ville sur la ville sont suffisantes pour atteindre les objectifs imposés par l'Etat et la Région.

ENDEMA93 considère que l'élargissement des rues est inutile. La commune invoque l'obligation de développer les déplacements doux pour prendre plusieurs mètres sur les jardins. Notre association fait valoir que les rues larges favorisent la vitesse des véhicules, rendant ces voies plus dangereuses pour les piétons et les cyclistes et que le remplacement des jardins par du bitume porte atteinte à l'environnement en artificialisant les sols (lire ici) et en favorisant le réchauffement climatique.

ENDEMA93 rappelle qu’il est encore temps de participer à l’enquête publique et de demander des modifications pour un PLU protecteur de l’environnement et du cadre de vie.