Biodiversité et nature

Espaces naturels et jardins de notre territoire

Le parc des coteaux d'Avron

Parc des coteaux d'Avron

Parc des coteaux d'Avron

L'exploitation des mines de gypse des coteaux d'Avron s'est déroulée le long du XIXème siècle et a profondément bouleversé la configuration du site. Cette activité a cessé dans la deuxième moitié du XXème laissant des sols pelés, sous minés,

 

L'exploitation des mines de gypse des coteaux d'Avron s'est déroulée le long du XIXème siècle et a profondément bouleversé la configuration du site. Cette activité a cessé dans la deuxième moitié du XXème laissant des sols pelés, sous minés, avec un front de taille de 30 mètres de hauteur empêchant toute construction. Au fil des années la nature a repris ses droits, une flore et une faune se sont développées créant de fait un espace naturel.


Afficher une carte plus grande

En 1990, la commune de Neuilly-Plaisance commence à remblayer les carrières avec des matières inertes, le parc des coteaux d'Avron verra le jour en 1999. D'une superficie de 31,4 hectares, il est aménagé afin de permettre de conjuguer protection de la nature et activité de loisirs.

L’association des Amis Naturalistes des coteaux d’Avron (ANCA) est à l’origine de la protection de ce site et des arrêtés de biotope : l'importance écologique du parc a été reconnue avec son classement en zone Natura 2000. Au nord du parc, sur une superficie de 2,1 hectares, un arrêté de biotope a été pris afin de préserver une zone humide composée de 7 mares où vivent des espèces protégées d'amphibiens. Sur la pointe Est, un autre arrêté de biotope concerne la protection des espèces végétales, notamment l'alisier de Fontainebleau. Ces deux espaces sont fermés au public, mais sont accessibles lors de visites guidées. L’action de l’ANCA est essentielle à la vie écologique de ce secteur où elle prend en charge tout au long de l’année des moutons, des ruches, une vigne.

Le reste du parc est un vaste coteau arboré avec un dénivelé de 70 mètres depuis la Marne jusqu'au sommet du plateau parcouru par des chemins piétons et cyclables. Des aires de jeux et de pique-nique sont installés au détour des sentiers et une vaste prairie située au sommet permet de découvrir une vue panoramique de la vallée de la Marne. Un jardin potager associatif a été aménagé sur une parcelle de 500m² où on peut découvrir de nombreuses variétés de légumes et d'herbes aromatiques.  A l’écart du bruit de la circulation automobile et hors des sentiers balisés, on trouve des aires de détente.

En 2014 a été inauguré le parc du bois de Neuilly-les Cahouettes accessible par la voie Lamarque et par les chemins du parc des coteaux d'Avron, il offre des aires de jeux, une piste cyclable ainsi qu'un espace dédié aux "petits planteurs".

Le parc des coteaux d'Avron va s'agrandir d'un peu moins de 20 hectares en intégrant la partie située sur la commune de Rosny. Les deux villes ont créé en 2005 un syndicat intercommunal (SIVU) en vue du développement et de la gestion de l’Espace Naturel Sensible du Plateau d’Avron.

EnDeMa 93 encourage à parcourir ce parc qui offre une multitude d'opportunités pour observer la faune et la flore dans un espace suffisamment vaste pour avoir une biodiversité dynamique.

 

Parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron

parc des coteaux d'Avron