Circulations douces et transports

Les problématiques des déplacements en île de France ont un impact très fort sur la qualité de vie des personnes, notre association oeuvre à la promotion des circulations douces.

Développement durable

ENDEMA93 agit pour que soit appliqué au niveau local le volet environnemental du développement durable et suit la question de la transition énergétique, isolation des bâtiments...

Nous voulons des coquelicots

Nous voulons des coquelicots dans les champs pour que poussent des aliments sains, pour que les insectes foisonnent, que les papillons et les abeilles butinent.

Eau et assainissement

L'accès à l'eau potable et le traitement des eaux usées sont des enjeux essentiels des questions environnementales.

La métropole du Grand Paris présente son plan Vélo

La métropole du Grand Paris présente son plan Vélo

La métropole du Grand Paris présente son plan Vélo

La Métropole du Grand Paris (MGP) a présenté le 8 juillet 2021 son Plan vélo. Il s’étend sur 200 km de pistes réparties sur 8 axes, connectant 65 communes. En complémentarité avec le projet de la région Île-de-France Réseau Express Régional Vélo RER V long de 680 Km, il a pour principale ambition de créer un réseau structurant auquel s’ajouteront les projets départementaux, territoriaux et communaux.

Le Collectif vélo Île-de-France  a été partie prenante dans la conception de ce plan et a demandé l’arrêt des "pistes confettis" qui partent d’on ne sait où et qui disparaissent brutalement. Pour inciter à l’usage de la bicyclette dans les déplacements des Franciliens, il insiste sur la cohérence et la pertinence du tracé des pistes. C’est pourquoi ce plan prévoit la construction progressive du réseau pour garantir les continuités en reliant les équipements structurants, les zones d’activités et commerciales avec les gares et les espaces résidentiels.

Le président de la MGP souligne que tous les maires des communes traversées ont donné leur accord au Vélopolitain, ils s’engagent donc à sa réalisation. Seuls les axes ont été définis, les tracés exacts le seront à l’automne après l’installation de comités d’itinéraires chargés de choisir les voies à aménager et d’assurer le suivi des travaux.

ENDEMA93 demande que l’ensemble des associations actives pour le développement des mobilités douces soit intégré à ces comités.

3 axes concernent le territoire Grand Paris Grand Est (GPGE) :

Ligne 1  Rueil-Malmaison à Noisy-le-Grand (30 km). Elle desservira les communes de Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne.

Ligne 6  Aulnay-sous-Bois à Créteil (30 km). Elle desservira les communes de Livry-Gargan, Pavillons-sous-Bois, Clichy-sous-Bois, Gagny, Neuilly-Plaisance, Neuilly-sur-Marne, Noisy-le-Grand.

Ligne 8  Paris/Gambetta à Rosny-sous-Bois (10 km).

La Métropole s’engage à participer au financement des infrastructures à hauteur de 10 millions par an. Les objectifs de la MGP sont d’arriver à 10% de déplacements à vélo d’ici 2024, 30% d’ici 2030, et enfin que la bicyclette représente 50% des déplacements en modes actifs d’ici 2050 en Île-de-France.

Le Vélopolitain sera complémentaire de la Stratégie vélo 100%cyclable en 2024 du conseil départemental de Seine-Saint-Denis (lien), et des mesures portées par le territoire GPGE avec la boucle cyclable olympique, le Plan Climat Air Energie territorial adopté le 30 juin 2021 et le Plan Local d’Urbanisme intercommunal en cours d’élaboration.

Le président de la MGP compte sur un effet levier pour les communes. Il rappelle que plus de la moitié des déplacements en voiture font moins de 3 km.

Aussi, le rééquilibrage de l’occupation de la voirie entre la voiture et les modes de déplacements actifs ne doit plus être freiné par des conceptions dépassées des mobilités.

Les moyens consacrés au développement des pistes cyclables sont suffisamment conséquents pour que les premiers aménagements voient le jour courant 2022.

ENDEMA93 demande un engagement fort du territoire GPGE et des communes pour accorder au vélo la place qui lui est nécessaire sur l’espace public.