Nuisances et pollution

Pollution des ondes électromagnétiques

COMPTEURS LINKY « COMMUNICANTS » : ENDEMA93 OUVRE LE DEBAT

Compteur

Compteur "linky"

Enedis projette de remplacer tous nos vieux compteurs d'électricité par un nouveau compteur Linky dit communicant. Ce changement soulève beaucoup de questions et d'inquiétudes, ENDEMA93 s'en fait le relais. Les craintes sont de plusieurs ordres et la bataille des experts fait rage pour savoir jusqu'à quel point elles sont avérées.

Les promoteurs de ce système mettent en avant la diminution des coûts de gestion grâce aux opérations à distance : relevé, changement de puissance, résiliation, mise en service et argumentent sur les effets positifs tels que fraudes impossibles, erreurs de gestion évitées, suppression des releveurs/techniciens et autres sous-traitants.

Ils affirment que la connaissance en temps réel de leur consommation devrait inciter les ménages à une meilleure gestion et permettre de diminuer la demande globale en énergie sur le territoire.

Ils considèrent comme négligeables les nuisances liées aux ondes électromagnétiques.

Les détracteurs du projet dénoncent la technologie utilisée par le Linky : le Courant Porteur en Ligne (CPL) mis en œuvre pour transmettre les informations du compteur vers un concentrateur qui transmet à son tour les données collectées vers le fournisseur d’énergie.

Deux interrogations quant à cette technologie ; le CPL ne se limitera pas à la communication du Linky au concentrateur et pénétrera dans les circuits électriques des logements qui émettront à leur tour des ondes électromagnétiques non mesurées à ce jour ; par ailleurs, les nouvelles antennes relais installées pour la communication entre les concentrateurs et les opérateurs viendront ajouter 24 heures sur 24 des pollutions électromagnétiques aux pollutions déjà générées par les antennes de téléphonie mobile.

ENDEMA93 considère que les résultats des recherches sur ces ondes ne sont pas complets et ne prouvent pas leur innocuité sur la santé : le principe de précaution doit s'appliquer.

La collecte des informations sur la consommation d'électricité peut dans certains cas être considérée comme intrusive et portant atteinte au principe de vie privée. La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) a émis des recommandations à ce sujet. La Ligue des Droits de l'Homme (LDH) met en garde contre l'utilisation des données récoltées.

Le piratage par des hackers d'un compteur allemand utilisant la même technologie remet en cause la sécurisation des données personnelles collectées.

On relève également des pannes de télévision, d’ordinateur et de matériel professionnel, des accidents, des incendies déclenchés lors de fortes chaleurs dans les transformateurs, des coupures inexpliquées.

Selon PRIARTEM, d'autres solutions existent comme la technologie type ADSL via les lignes téléphoniques filaires, solution qui aurait le mérite d’être en cohérence avec la loi Abeille qui préconise la sobriété des expositions aux ondes électromagnétiques.

Le CRIIREM, demande « la mise en place d’une étude indépendante pour écrire un protocole de mesures adapté au fonctionnement du Linky et évaluer son impact. »

Le déploiement du Linky est prévu en 2017/2018 sur la commune de VILLEMOMBLE, en 2018 sur les communes de CLICHY-SOUS-BOIS, GAGNY, LE RAINCY, NEUILLY-PLAISANCE, NEUILLY-SUR-MARNE, 2020 sur la commune de MONTFERMEIL.

Et maintenant que faire?

Plusieurs collectifs s’organisent pour informer des risques encourus afin que chacun puisse prendre position en connaissance de cause. Plusieurs dizaines de communes ont refusé ce compteur, comme Bondy dont la Maire a signé un arrêté municipal interdisant la pose des compteurs jusqu'aux résultats d'une étude sur les éventuelles nuisances.

ENDEMA93 interpelle les maires des communes de notre territoire pour qu'ils se saisissent de ce problème. Nos collectivités locales doivent prendre conscience du trouble dans la population que suscite l'installation programmée de ces compteurs. Notre association demande quelles sont les mesures d'explication et d'accompagnement que comptent engager les communes pour répondre aux craintes légitimes des citoyens dans la perspective de l'installation du Linky.

Démarches pour refuser l’installation

ENDEMA93 rappelle qu’il est parfaitement légal de refuser l'installation d'un Linky chez soi.

Envoyez une lettre recommandée avec accusé de réception signifiant votre refus :

  • à votre fournisseur d’électricité
  • au concessionnaire Enedis
  • au Maire (les communes sont propriétaires des réseaux et compteurs électriques), au Président de la communauté de communes, au syndicat d’énergie dont la responsabilité est engagée pour tous les dommages consécutifs au déploiement du Linky