La voie Lamarque

La voie Lamarque

La voie Lamarque

La voie Lamarque est une coulée verte reliant le parc des coteaux d'Avron à la Marne sur la commune de Neuilly-Plaisance. Elle est aménagée en jardin urbain...

L'exploitation des carrières de gypses du plateau d'Avron, d'abord artisanale, est devenue industrielle au cours du XIXème siècle, nécessitant des infrastructures plus importante. Une voie ferré est construite par monsieur Lamarque, propriétaire des mines,  pour  acheminer jusqu'à la Marne des quantités toujours plus importantes de minerai. Le gypse est expédié vers des usines afin d'être transformé en plâtre, matière première importante de l'activité du bâtiment en pleine essor à cette époque. Cette voie est laissée à l'abandon après la fin de l'exploitation des mines dans la deuxième moitié du XXème siècle.

La municipalité de Neuilly Plaisance a commencé l'aménagement de cette espace large d'une dizaine de mètres et s'étirant sur deux kilomètres  en 1988, elle l'a achevé en 1998. Partant de la gare RER de Neuilly Plaisance, cette coulée verte est constituée de trois tronçons aboutissant au bois de Neuilly    "les cahouettes" faisant la jonction  avec  le parc du plateau d'Avron. En déambulant dans un lieu agréable à l'écart de toute circulation automobile cette promenade plantée permet à la population de profiter d'un espace vert en plein centre ville malgré certaines coupures urbaines venant entraver la promenade. Les pelouses, les haies et les arbres sont en nombre important favorisant le déplacement des insectes et des petits mammifères bien que le traitement de cette espace vert en "jardin urbain" puisse parfois limiter le développement d'espèces locales signe d'une biodiversité dynamique. La voie Lamarque constitue un axe de déplacement doux permettant  d'organiser des flux piétons entre la gare RER au sud et le nord de la ville. Il est à noter que cette voie est interdite aux vélos, son étroitesse et son inclinaison explique malheureusement cette décision.

Ce linéaire pourrait être considéré comme un  corridor écologique de grand intérêts reliant la Marne au plateau d'Avron s'il n'était pas traversé par de coupures urbaines très importantes. Les immeubles construit le long de la Marne et le franchissement de la RN 34 sont une première coupure. La rue Faidherbe est une coupure limitée. La voie Lamarque passe par le grand carrefour central de Neuilly Plaisance composé des avenues Foch, Jean Jaurès, Paul Doumer  et du chemin de Meaux qui compose une coupure majeure dans ce corridor écologique. Enfin la rue du bois d'Avron constitue l'ultime coupure qui entre dans le bois de Neuilly "les chouettes". Il est a noter que l'école.........mord sur une partie importante de la voie créant un goulet d'étranglement et une coupure partielle. Chaque tronçon est clôturé par un muret obstruant le passage, seule les portails d'entrées sont constitués de grille, ce dispositif  limite la divagation des espèces. Les clôtures des maisons bordant la voie sont constitués de murs pleins empêchant toutes échanges écologiques avec  les jardins.

ENDEMA93 encourage chacun d'entre nous à découvrir la voie Lamarque pour d'une promenade dans un cadre agréable mais notre association veut aussi mettre l'accent sur l'importance de cette axe dans le maintien et le développement d'une biodiversité dynamique. En reliant des espaces naturels de la Marne et du parc du plateau d'Avron ce cordon vert permet, si certains aménagements sont réalisés, de créer une continuité naturelle favorisant les échanges écologiques essentiels à la vie.

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque 2

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque

voie lamarque